Actualité

Un 1er certificat EBC pour le SIACH

​En 2017, le S.I.A.CH. s'est lancé, en tant que premier syndicat d'assainissement des eaux luxembourgeois, dans la participation à une étude comparative qui analyse les données de plus de 31 participants issus de 17 pays principalement européens, regroupée sous le terme « European Water Benchmarking Co-operation ».

Rappelons que le Benchmarking est une attitude coopérative qui permet une analyse comparative de divers indicateurs de performance bien définis comme par exemple les procédés de fonctionnement, les services, les produits, les infrastructures, le financement etc. Il s'appuie sur la collecte et l'analyse d'informations quantitatives et qualitatives dont la finalité est un processus d'évaluation et d'amélioration.

Grâce à l'accès aux meilleures pratiques opérationnelles, cette étude particulièrement complète permet donc de préciser les avantages et les faiblesses d'un processus existant et d'en définir les voies d'améliorations de manière continue.

Pour le S.I.A.CH. qui se trouve à l'aube de l'extension de la station d'épuration, cette participation constitue une excellente opportunité pour apprendre les bonnes pratiques partagées par les partenaires participants les plus performants. La participation à des Workshops permet de mieux cerner l'amplitude de ce Benchmark sur base d'exemples très concrets.

Les données évaluées pour le S.I.A.CH. ont fourni des résultats de comparaison dans différents domaines à savoir la qualité de l'eau, la fiabilité, le service, la durabilité ainsi que pour la productivité et rentabilité.

Le S.I.A.CH. fait preuve d'une excellente performance au niveau de la qualité de l'eau avec un respect des normes de rejet supérieur à la moyenne ainsi qu'au niveau de la durabilité. En effet, le syndicat S.I.A.CH., le participant ayant la plus faible capacité de traitement quant au nombre d'EH, se trouve parmi les plus performants notamment en matière d'inspection, d'entretien et de renouvellement de l'infrastructure existante.

En matière de productivité et rentabilité, il s'avère que le plus grand potentiel d'amélioration est à réaliser dans le domaine de la consommation d'énergie ce qui pourrait indirectement améliorer notre le classement au niveau des charges par m3 d'eau traitée.

En matière de fiabilité et de service, de très bons résultats sont également enregistrés. Aucun blocage n'a été répertorié en 2016 et très peu de réclamations sont parvenues au syndicat. Les éventuelles réclamations concernaient principalement l'état de la Chiers en amont de la station d'épuration, ce qui dans la majorité des cas, est dû à des déversements non autorisés par les industries ou par les chantiers avoisinant le cours d'eau.  Cependant, il convient de considérer certains chapitres avec précaution étant donné que quelques points ne sont pas tout à fait représentatifs. En effet, le S.I.A.CH. n'étant pas responsable pour l'ensemble du réseau de canalisations connectés aux ménages qui tombent sous la responsabilité des communes, certaines valeurs comme les bouchons dans les canalisations ne réfèrent qu'aux collecteurs principaux qui sont à charge du syndicat.

Cette particularité de responsabilités réparties entre syndicat et commune, typique au Luxembourg, diffère des autres pays.

EBC_droplet_1_star.png